Forum de l'association V for Victory


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La Défense Passive en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 La Défense Passive en France le Mer 15 Oct - 22:39

chris


Admin
La Défense Passive est l’un des éléments de sécurité vital de la France pendant tout le second conflit mondial. Chargée de la protection et de l’organisation des secours, elle jouera un rôle important dans le quotidien de milliers de français.
Il a fallu attendre 1931 pour que soient posées les bases de la Défense Passive. Vu le contexte international, il apparait rapidement qu’un conflit majeur peut éclater à tout moment. C’est pour cette raison que le 8 avril 1935, la France rend obligatoire la création de brigades de volontaire dans les communes de plus de 2000 habitants. La liste de ces volontaires est disponible en mairie afin de regrouper rapidement les brigades ainsi constituées pour faire face aux sinistres. Les missions de la Défense Passive sont définies comme suit :
« création d'une commission supérieure de défense passive chargée d'assister le ministre de l'intérieur, missions des représentants de l'Etat dans les départements et communes, imputations des dépenses sur le budget de l'Etat, aménagement d'abris publics et de postes de secours, création de matériel de détection des gaz. »
Plus qu’une organisation, la Défense Passive pourrait être résumée comme un ensemble de disposition visant à l’organisation d’abris, de groupes d’intervention chargés de la sécurité des personnels civils, de développement de matériel de protection, … Différents décrets vont progressivement détailler les missions et les périmètres d’intervention de la Défense Passive en donnant notamment un statut à ses membres. En 1938, un nouveau décret étendra cette organisation aux colonies.
Avec l’approche du conflit, c’est une véritable accélération de la mise en place de l’organisation. En juillet 1938, un nouveau décret sur l’organisation de la Nation en temps de guerre apporte encore plus d’importance à cette nouvelle approche de la sécurité. En 1939, 35 textes sont publiés au Journal Officiel, traitant de la Défense Passive en cas d’attaque aérienne.
Outre des missions d’assistance aux pompiers (service incendie et sanitaire notamment), la Défense Passive est chargée des missions de surveillance et d’alerte lors des opérations de bombardement (les fameuses sirènes que nous entendons chaque 1er mercredi du mois), du recensement des lieux pouvant servir d’abris, de la création d’abris souterrain, de la création de tranchée, du développement du matériel de protection contre les gaz (n’oublions pas que de très nombreux masques à gaz ont été distribués à la population civile en début de guerre, ce qui explique que nous en retrouvions autant en brocante de nos jours). Certains membres des brigades de la DP sont également formés au désamorçage des bombes. La DP sera également à l’origine de nombreux films, affiches, livrets expliquant à la population la conduite à tenir en cas d’alerte (comme par exemple fermer le gaz avant de se réfugier dans sa cave).

Gaz toxiques et attaques aéro-chimique, rappel des mesures générales de protection.
22/06/1943
Archives départementales de la Savoie
1375W 45
"Il est rappelé au public :
Que le masque distribué par les Services Officiels confère une protection certaine contre les gaz toxiques.
Que les personnes non munies de masques peuvent trouver une protection appréciable en observant les précautions suivantes :
1°- Placer devant la bouche et le nez un linge humide...
2°- Sortir le plus rapidement possible de la nappe de gaz, mais sans courir, afin d'éviter tout essoufflement [...]"

Les membres de la DP sont bien évidemment amenés à travailler au milieu des décombres. Afin de distinguer rapidement les membres de la DP des pillards, et pour faciliter l’identification du rôle de chacun, des brassards de couleur sont rapidement créés.

Directive émanant du ministère de la défense nationale et de la guerre concernant l'attribution de brassards au personnel de la Défense Passive.
25/05/1939
Archives départementales de la Savoie
1375W 49
"[...] Il a été décidé de doter tout le personnel des formations civiles de Défense Passive d'un insigne distinctif destiné à permettre la reconnaissance, en tout temps, des différents Services prévus pour cette défense.
A cet effet, je vous prie de vouloir bien prendre les dispositions nécessaires pour que, dans l'exercice de leurs fonctions, les personnes affectées à ces formations portent un brassard de 10 centimètres de haut de couleurs et caractéristiques indiquées ci après :
- vert pour le personnel de commandement ;
- blanc pour le personnel des Services Sanitaires [...] ;
- jaune pour le personnel des Services de détection et de Désinfection et pour celui des Services Z ;
- rouge pour le personnel des Services d'Incendie ;
- marron pour le personnel des autres services ou non spécialisé.
Tous ces brassard porteront en outre à l'encre indélébile les lettres D.P. de 8 centimètres de hauteur."

Des casques de modèle M26 sont également distribué au personnel devant intervenir sur les sinistres. Dans un premier temps, les casques sont verts tout comme les casques de l’armée. Pour éviter toute confusion avec une unité combattante, les autorités feront repeindre ces casques en noir. La différenciation d’un casque noir avec un casque vert kaki étant assez complexe la nuit, les autorités allemandes imposeront la couleur blanche. Là aussi, un marquage spécifique permet de reconnaitre rapidement la fonction du porteur du casque :
triangle rouge : service incendie
triangle jaune/marron: service des gaz
triangle vert ou bleu : personnel de commandement (SNCF)
triangle blanc : service sanitaire (soignants non diplomés)
avec croix rouge : service sanitaire (soignants diplomés)

Pour finir, le travail de ces hommes est bien évidemment indispensable dans le contexte que l’on connait. Le gouvernement français le reconnaitra et permettra aux membres de la DP de recevoir la médaille commémorative de la seconde guerre mondiale avec la barrette Défense Passive au même titre que n’importe qu’elle autre barrette de théâtre d’opération (Tunisie, France, Afrique, Allemagne,…).

Voir le profil de l'utilisateur

Aymer

avatar
Admin
Très intéressant ! Merci Wink


_________________
Suivez nous sur Facebook en cliquant ici
Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: La Défense Passive en France le Sam 18 Oct - 10:49

Toujours très intéressantes tes infos Chris, merci de les partager !

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: La Défense Passive en France le Sam 18 Oct - 17:10

J'approuve Smile sympa ton articles

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum