Forum de l'association V for Victory


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le ravitaillement en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Le ravitaillement en France le Mar 7 Fév - 22:21

chris


Admin
La recherche de ravitaillement est une préoccupation quotidienne de la vie des français. Le principe même des restrictions est établi dès le mois de décembre 1939 avec l’instauration de jours sans viande (lundi, mardi, mercredi) ou de jours sans alcool (mardi et jeudi). Ces mesures ne seront effectives qu’à partir de février 1940. L’essence est le premier produit rationné pour des raisons stratégiques. En septembre 1940, apparaissent les premières cartes de ravitaillement instaurées par le décret du 29 février. Les premiers formats sont directement inspirés du modèle de 1919.
Le système du ravitaillement est similaire à celui établi lors de la première guerre mondiale. Les français sont divisés dans un premier temps en 7 catégories puis 8 et possèdent pour chaque type de denrées (tabac, charbon, textiles, alimentation,…) une carte de ravitaillement nominative donnant lieu à l’attribution de coupons distribuées à des dates précises et valables sur un intervalle de temps déterminé.
Les catégories sont les suivantes :
E : Enfants de 0 à 3 ans
J1 : Enfants de 3 à 6 ans
J2 : Enfants de 6 à 12 ans
J3 (à partir du 15 juin 1941) : enfants de 13 à 21 ans ainsi que les femmes enceintes
A : Personnes de 12 à 70 ans
V : Vieillards de plus de 70 ans
T : Travailleurs exerçant un métier pénible
C : Cultivateurs


Carte de rationnement destinée aux enfants de 0 à 6 ans


Carte de rationnement en viande charcuterie, fromage et matières grasses

Bien qu’instituée en février 1940, la carte d’alimentation apparaitra sous le gouvernement de Vichy ce qui conduira les français à mettre cette mesure sur le compte de l’occupant allemand.

Sous la pression des allemands, c’est tout un système qui va désormais se retrouver sous contrôle de l’état. La production, l’acquisition, la circulation, la commercialisation des différentes denrées et matières premières sont contrôlées par l’Etat Français. Le système devient si compliqué que des manuels sont édités pour aider les français à comprendre l’utilisation de certains type de coupons et les différentes exceptions (par exemple la distribution de bons textiles en cas de mariage, deuil, grossesses ou retour de captivité).


Guide explicatif pour le fonctionnement des cartes textile

Les commerçants doivent faire l’inventaire des tickets reçus à la fin de chaque mois avant de passer commande auprès de leurs fournisseurs. Les commerçants doivent déclarer leurs clients. Dans certaines villes, des boucheries sont fermées lorsqu’elles dépassent leur quota d’abattage.


Lettre de désinscription d'un marchand de vin


En septembre 1940, le taux de rationnement est fixé pour le pain, le fromage, les matières grasses et la viande. En décembre, c’est au tour de la farine, des pâtes, du riz et des légumes secs. A partir du décret du 15 juin 1941, une nouvelle mesure différencie le lieu de résidence. Désormais, les habitants des villes reçoivent plus de ravitaillement que les ruraux.
Concrètement, les rations autorisées sont estimées :
Entre 100g et 350g de pain par jour (à cette époque, le pain constitue un élément important des repas quotidiens).
180g de viande par semaine (soit ~25g par jour !!)
500g de sucre par mois
Le lait est réservé aux catégorie E, J et V
Le vin est réservé à la catégorie T
Ce système conduit à un rationnement de l’ordre de 1200 calories par jour au lieu des 2000 calories nécessaires. Le marché noir, interdit par les autorités, devient alors une nécessité vitale.
Progressivement, ce sont tous les aspects de la vie quotidienne qui seront touchés. En Janvier 1941, la vente de café pur est interdite. En mars 1941, des bons pour les enfants de moins d’un an sont instaurés. Ils donnent droit à :
3 langes en coton
24 couches
2 langes en laine
6 brassières
100 g de laine à tricoter
D’autres produits comme les fournitures scolaires ou le charbon font l’objet de cartes spécifiques. On différencie le charbon nécessaire au chauffage du charbon destiné à la cuisine.


Cartes de charbon à usage "Cuisine" et "Domestique"


Coupons permettant l'achat de fournitures scolaires

Progressivement, pour faire face à la pénurie, le gouvernement prend de nouvelles mesures. Par exemple, la fabrication de boudin renferme environ 10% de lard gras. L’achat de 100g de boudin nécessite donc l’utilisation d’un coupon de 10g de matières grasses en plus des tickets nécessaires à l’achat du boudin lui-même ! En 1942, la ration de pain descend à 275g par jour. Ce pain est constitué de farine de maïs, de seigle, de fève, d’orge et contient même des brisures de riz.
Finalement, les produits disparaitront rapidement des étalages. A partir de 1943, de nombreux tickets ne pourront donc pas être utilisés faute de produits disponibles.
Dans ce contexte, le système D devient le mode de penser quotidien. Les personnes qui possèdent un jardin se mettent à cultiver. On redécouvre des légumes parfois réservés au bétail (topinambour, navet, rutabaga,…). Le pissenlit remplace la laitue. Le tabac est coupé ou remplacé par des feuilles de maïs ou de pieds de tomate. Des personnes se font payer pour faire la queue à votre place devant les magasins. Le gouvernement encourage les enfants à ramasser les châtaignes et les glands. Le troc devient monnaie courante : du blé contre un manteau, un jambon contre de l’essence. On récupère la laine des vieux pulls pour en faire de nouveaux…
Avec l’arrivée des américains, un nouveau trafic va voir le jour : cigarettes, essence, chocolat, bas nylon,… Les pipelines par exemple, finiront par être gardés, des trafiquants dévissant volontairement les jointures des tubes pour augmenter les fuites et récupérer un peu plus d’essence.

Le système de rationnement va perdurer encore plusieurs années après la fin de la guerre. Les derniers tickets de pain disparaîtront définitivement en en 1949. Lors des évènements du canal de Suez, le gouvernement imprimera des planches de ticket de rationnement pour l'essence mais ceux-ci ne seront jamais utilisés.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Le ravitaillement en France le Mer 8 Fév - 20:59

tres interessant comme sujet, le francais pendant l'occupation Wink

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: Le ravitaillement en France le Lun 13 Fév - 19:04

Bajman

avatar
Admin
Merci Christophe!

Sujet très intéressant!

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Le ravitaillement en France le Mar 14 Fév - 9:56

Intéressant, merci Christophe pour ce sujet ! Et ça me rappelle les discussions et souvenirs de mes parents - le simple mot "topinambour" dégoutait mon père qui était à Paris dans les années 40... !

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: Le ravitaillement en France le Mar 14 Fév - 13:26

Salut

Merci pour ce poste, sujet un peu trop oublié de nos jours ...et pourtant
eric

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum