Forum de l'association V for Victory


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le 505th jusqu'à la fin de la guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

La forêt de Huertgen offrait un paysage digne de la 1er Guerre Mondiale La fonte de la neige n'arrengeant rien au spectacle. Le 505th PIR relevait des éléments de la 8th ID près du village de Huertgen et Vossenack et attendit 'arrivée d'autres unités du 82nd Airborne pour commencer sa poussée vers la Rur.
A 10h30, le 8 février, l'attaque débuta, l'avance du 505th fut très rapide. Les Allemands n'offrants plus de résistance. Le seul problème fut l'artillerie ennemie et surtout les fameux "88" et les mines et autres pièges antipersonnel.
A 13h45, le 505th PIR atteignait son premier objectif, le village de Kommersheidt. Le lendemain, il continua jusque Schmidt qui était son objectif final. Durant toute son avance, jamais il ne rencontra 'ennemi. Le terrain qu'il occupait dominait la Ruhr.
Le régiment établis à cet endroit des points fortifiés. Les patrouilles entre les positions des différents bataillons furent à peu près la seule activité. Cette activité se déroula du 10au 18 février 1945. Le 19 février, le 505th PIR fut relevé par des unités de la 9th ID. Le régiment fut envoyé à Walheim près d'Aix-la-Chapelle. Le 20, il se rendit à Aix-la-Chapelle pour embarquer à bord de wagon direction le Camp Suippes.
Le Camp Suippes fut transformé en hôpital, le régiment dut loger dans une cité de tentes. Des remplacements commencèrent à arriver en grand nombre, la plupart des Etats-Unis directement. D'autres le l'école de saut situé à Sissone et enfin d'autres des 509th et 551st PIB qui furent dissous après la bataille des Ardennes et dont les membres furent répartis parmi les unités de la 82nd Airborne.
L'Allemagne continuait à ce battre malgré la défaite inévitable. Il fut certain que le 505th PIR alait encore jouer un rôle dans la fin du conflit.
Il y eu quelques changement au niveau du commandement. Peu avant d'être relevé, le régiment perdit un de ses officiers les mieux connus, le Col. Krause qui fut renvoyé aux Etats-Unis. Le Maj. Long le remplaça comme commandant en second du régiment. Le Cpt. Maness, après avoir été promus Major prit la tête du 1er bataillon.
Le 1er avril, les 82nd et 101st Airborne furent rattaché à la 5th US ARMY et reçurent l'ordre de prendre position de telle sorte de fermer la "poche de la Ruhr". Le 2avril, le 505th embarqua dans des wagons, direction l'Allemagne pour prendre position près de Stolberg. Ensuite, par camion, ils arrivèrent dans le voisinage de Modrath où il releva des unités de la 86th ID et occupa un secteur le long du Rhin de Bonn à Cologne.
Le 505th PIR reçut la double mission de tenir le flanc de la "poche de la Ruhr" et d'empêcher les Allemand de franchir le fleuve et de s'échapper et de passer au crible la nombreuse population civile à la recherche de personnel militaire qui s'y cache et de rassembler les nombreuses populations étrangères qui ont été déplacées.
Tenir la ligne ne présentait aucun problème. La fonte des neiges avaient gonflées le cours du Rhin. Des postes furent installés dans des positions stratégiques. Et les canons du 456th PFAB qui furent liés au 505th PIR pouvaient tirés sur toutes concentrations ennemies pouvant être aperçue.
Le seul problème fut l'artillerie Allemande qui devait avoir beaucoup de réserve parce que chaque mouvement fut accompagné d'un solide tir de barrage.
Une intense activité de patrouille fut aussi ordonnée. Chaque nuit, les bataillons devaient envoyés une patrouille au delà du fleuve. Et pour y parvenir, les paras devaient utiliser tout ce qui pouvait flotter. Inévitablement, il y eu des accidents. Le Maj. Carpenter et le Cpt. Barnett furent parmi les victimes. Le 2ème bataillon ayant perdus son commandant, il y eu un remaniement au sein du commandement.
Le Lt. Col. William R Dudley qui venait du 509th PIR prit la tête du 2ème bataillon. Le Maj. Maness retourna au 3ème comme commandant en second tandis que le Maj. Delong qui était revenus des Etats-Unis prit la tête du 1er. Le 17 avril, le régiment fut envoyé jusque dans la région de Bruhl avec comme mission de passer la population au crible. Voulant occuper le Danemark avant les Russes, XVIII Airborne Corps fut attaché aux troupes de Montgomery.
La mission était de forcer un passage sur l'Elbe près de Blekede à environ 56 km au sud-est de Hambourg avec pour mission de protéger le flanc droit de l'armée Britannique qui se ruait vers la Baltique.
Le 26 avril, le 505th PIR embarqua à nouveau à bord de wagon pour un long voyage vers le nord de l'Allemangne. Le 29 avril, il arriva à Blekede. Les paras apprirent avec consternation qu'ils allaient franchir le fleuve durant la même nuit. Comme le 3ème bataillon était encore en route, la tâche fut confiée au 1er et au 2ème. Aux bataillons ont attacha des escouades de démolition et des sapeurs.
La traversé fut programmé pour 1h00 le 30 avril. Probablement aucune opération ne fut aussi bâclée mais aucune ne se termina aussi bien. Les compagnies D et A traversèrent sans de trop grande difficulté. Par contre pour les compagnies E et C eut plus de difficultés. La E Co. dut effectuer deux débarquement avant de trouver sa direction et de découvrir un endroit pour débarquer. La C Co. atterrit sur ce qu'elle croyait être la rive opposé. Mais il n'en était rien. Elle était arrivée sur un banc de sable. Comme les sapeurs étaient déjà repartis, c'est avec quelques difficultés que les paras durent les faire revenir, faire traverser les bateaux de l'autre côté et continuer. Heureusement, de l'autre côté, la résistance fut quasiment inexistante. La plupart des Allemands se rendirent sans combattre.
Pendant ce temps, le 3ème bataillon arriva et traversa à bord de "Buffalo" britannique et à la fin de la journée, une tête de pont de 5 km avait été prise. Pour les compagnies montant à l'assaut, le plus grand risque provenait des canons antiaériens de 20 mm dont les Allemands semblaient bien pourvus.
Le lendemain, le 1er mai, le 504th PIR se plaçat sur la flanc droit du 505th PIR et le 121st IR de la 8th ID à gauche. Avant la fin de la journée, ils avaient avançés de 15 km. Cette journée fut presque la dernière pour le 505th PIR. Le lendemain, le 325th GIR traversa les positions du régiment. Le 505th PIR passa le reste du temps à filtrer la population.
Le 3 mai, le peloton de reconnaissance de la division prenait contact avec les troupes russes. La guerre était terminée même si l'annonce n'en fut faite officiellement que le 8 mai 1945.
A ce moment, la plupart des paras commencèrent à penser au retour chez soi. Toutefois, le manque de transports disponibles fit retarder ce jour. En attendant, les paras reçurent l'ordre de garder les milliers de prisonniers.
Le 505th PIR s'installa près de Vielank. Le premier contingent de paras ayant obtenu le nombre de point nécessaire quitta le régiment pour leur foyer. Le 2 juin, le régiment quitta l'Allemagne pour le Camp Chicago, près de Laon, en France le 5 juin.
Après 10 jours, un nouveau groupe de paras ayant assez de point quittèrent le régiment, le régiment partit pour Epinal dans la province de Lorraine. A ce moment, il fut décidé que la 82nd Airborne servirait de troupe d'occupation à Berlin et que la 17th Airborne serait dissoute.
Pour regarnir les rangs du 505th, il fut décidé de fusionner ce régiment avec le 507th PIR. Il y eu donc un transfert de paras ayant assez de point pour rentrer chez eux vers le 507th et des paras n'en ayant pas assez vers le 505th. Le 21 juin eu lieu la cérémonie de départ. Les détenteurs de hauts points furent mutés au 507th PIR à Rambervillers. Ils y restèrent près de deux mois. Fin août, ils gagnèrent Marseille dans le sud de la France. Quelques jours plus tard ils embarquèrent à bord de l'USS Mariposa. Le navire entra dans le port de New-York au début du mois de septembre.
Le reste du 505th PIR accompagna la division à Berlin, elle y gagna le titre de "Garde d'Honneur de l'Amérique". Le 19 novembre, le régiment fut détaché de cette tâche et regagna les Etats-Unis. Elle arriva dans le port de New-York le 3 janvier 1946. Le 12 janvier, la 82nd Airborne y compris le 505th PIR faisait partie du "Défilé de la Victoire" sur la 5th Avenue.
Elle gagna ensuite Fort Braggs en Caroline du Nord où, avec le régiment, elle est encore en activité aujourd'hui.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum