Forum de l'association V for Victory


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Opération Husky - Juillet 1943

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Opération Husky - Juillet 1943 le Ven 18 Nov - 16:46

Le 9 juillet 1943, un an après sa création, le 505th PIR effectue son premier saut de combat. Le plan d'invasion de la Sicile prévoyait des débarquements à la pointe sud-est de l'île, effectués par des forces Britanniques et Canadiennes sur la côte est et par des forces américaines au sud.
Le Colonel Gavin eu le même problème que tout les paras. Il fut largué loin de la DZ prévue, atterrissant à quelques kilomètres au sud-ouest de Vittoria. Et comme la plupart des paras, le colonel n'était même pas sûr d'être sur la bonne île. Ce fut le bruit des canons naval qui le rassurèrent. En compagnie d'un petit groupe d'homme comprenant les Major Benjamin H Vandervoort S-3 et le Capitaine W Ireland S-2 du régiment, il se dirigea vers l'ouest. J+1, A environs 8 km de Vittoria, ils tombèrent sur les premiers éléments de la 45th Infantry Division. Le lendemain, ils tombèrent sur le Major Kraus. Gavin donna l'ordre à ce moment à toutes les forces aéroportées de ce diriger vers Gela. Plus tard, Gavin apprit que des Allemands tenaient la crête de Biazza.
Il décida de les en déloger. Malgré le feu intense de l'ennemi, les Allemands furent repoussés. Il donna l'ordre au Major William J Hagan qui avait prit la tête du 3ème bataillon à la place du Major Kraus (partit chercher les retardataires) d'attaquer vers l'ouest sur la route de Gela à l'Acate de s'arrêter à la rivière et d'attendre les ordres.
L'attaque du 3ème bataillon débuta à 10h et après avoir brisé la résistance initiale, les hommes avancèrent de 1,5 km tout en subissant de lourdes pertes. Vers 12h00, les allemands contre attaquèrent avec des chars. Bien que le 3ème bataillon réussisse à garder le terrain pris et à clouer au sol l'infanterie, les paras étaient impuissants contre les chars Tigre. Le 3ème bataillon subit des pertes considérables à cause de ceux-ci. Les rockets de bazooka rebondissaient sur le blindage. Le Maj. Hagan fut parmi les blessés. Mais il n'y eu pas de flottement dans le commandement, le Maj. Krause fut de retour.
Un obusier amené par le 456th PFAB endommagea un des chars ce qui dissuada les autres de continuer. Le Colonel Gavin donna l'ordre de tenir la crête à tout prix.
Le Major Krause, légèrement blessé lui indiqua que le 3ème bataillon était au bord de ce faire entièrement décimé. Mais heureusement, arriva le Capitaine Ireland avec une équipe de liaison d'un bataillon d'artillerie de 155mm et un enseigne qui était en contact avec l'artillerie navale. Après avoir prit contact avec un destroyer et un croiseur au large, une pluie d'obus tomba sur les Allemands les obligeants à se retirer d'environ 1 km. Il semblait se regrouper en préparation à une contre attaque. Un intense barrage d'artillerie le prouva aux Américains. Mais le tir des navires empêcha toute attaque. A 20h00 le Lieutenant Swingler arrivé avec son groupe de l'état major et du génie mais aussi une compagnie de chars. A 20h45, les paras lancèrent l'offensive sur les positions Allemandes. Et bien que les pertes furent élevées, 43 morts et une centaine de blessé, ils refoulèrent les Allemands.
Ce soir là, le 11 juillet, la plupart des hommes furent témoin du saut malheureux du reste du 504th.
Le contact avec les forces venant des plages terminait théoriquement la phase aéroportée du Combat Team. Mais des actions de type guérillas continuèrent pendant plus d'une semaine, des paras dispersés continuèrent à harceler les forces ennemies tout en se rapprochant des plages.
Le 12 juillet fut une journée calme, elle se passa à enterrer les morts, à se reposer et à se réorganiser.
Le 13 juillet, le Combat Team commença à déplacer le régiment moins les unités du 1er bataillon qui étaient retournées en Afrique, le bataillon du 504th est retourné à son unité, idem pour le 456th et le 307th.
Seule la compagnie B resta avec le 307th. Le 18 juillet, la 82nd Airborne reçut l'ordre de relever la 3rd Infantry au voisinage de Palma di Montechiaro et de se préparer à avancer. Allais commencer un mouvement qui serait plutôt une attaque continuelle, 240 km en 6 jours.
L'apogée eut lieu pour le régiment le 23 juillet quand le 3ème bataillon reçut l'ordre de prendre Trapani. Elle chargea, baïonnette au canon à travers le champ d'aviation. La plupart des coups de feu d'artillerie Italienne tombèrent derrière eux à cause de la rapidité de l'attaque. Quelques 3000 Italiens se rendirent.
Ensuite, le régiment s'installa pour 4 semaines en bivouac à 2 km de Trapani.
Le 18 août, la conquête de la Sicile est achevée par la prise de Messine. Le 20 août, le régiment fut envoyé au champ d'aviation de Castelvetrano et de Barizzo. De là, des C-47 les transportèrent vers Kerouan en Afrique du Nord. Bien que la mission ne se déroulât pas du tout comme prévue, le Général Patton estima que le parachutage permis de réduire d'au moins deux jours le débarquement.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum